1968 – Jeux Olympiques d’Hiver de Grenoble

1968 - Les Xèmes Jeux Olympiques d'Hiver de Grenoble

6 - 18 Février 1968

1968 - La France accueille pour la seconde fois, les Jeux Olympiques d'Hiver.
Le précédent passage de la flamme datait alors de 1924 à Chamonix.
1158 athlètes venus de 37 pays s'affrontent alors dans 35 épreuves officielles
Pour accueillir les Jeux Olympiques, Grenoble devait se donner les moyens de ses ambitions.

Les Réalisations Olympiques à Grenoble

Textes : © Rémy NAVILLE - La Ville de Grenoble et les Xème Jeux Olympiques d'Hiver
ALPEO EDITIONS - ALPEO Alpes Olympiques et Sportives

Deux ensembles de réalisations olympiques furent créés à Grenoble à l'occasion des Jeux Olympiques de 1968. La localisation géographique nous permet d'évaluer leur caractère et leur fonction différente. Tout d'abord, il s'agissait d'un vaste complexe sportif, comprenant: le stade de glace, la patinoire et l'anneau de vitesse, situé dans le parc Paul Mistral, ensuite, dans le sud de la ville, s'édifiait le centre de presse, le stade d'ouverture et le village olympique.

Les Infrastructures Sportives

La Cité Olympique

 
 

Les Différents Sites Olympiques

L'une des caractéristiques de l'événement grenoblois était l'éclatement du nombre de ses sites olympiques. En effet, la ville de Grenoble ne pouvait supporter à elle seule le poids de toutes les épreuves sportives, ceci pour des raisons évidentes : manque de neige, altitude de la ville (200 m) très peu élevée (ce qui en est la conséquence directe), ville plate entourée de montagnes. C'est pourquoi, dès la candidature de la ville, le choix des organisateurs s'était porté sur Grenoble et sa région montagnarde pour proposer au monde le déroulement des Jeux de 1968.